Retour accueil

Vous êtes actuellement : METIER(S)  / Direction d’école 


Direction d’école Priorité aux véritables urgences !

mardi 13 octobre 2020

Troisième groupe de travail et toujours aucun projet chiffré concernant les décharges de direction. Ce troisième GT, initialement prévu pour traiter de la revalorisation, a uniquement étudié les délégations de compétences.

Le SNUipp-FSU a rappelé la nécessité d’aborder les délégations de compétences sous l’angle de l’allègement et de la simplification des tâches de direction. Il a affirmé son opposition à toute délégation qui correspondrait à une mission supplémentaire

Voici les principales simplifications de missions qui ont été discutées :
• Un relevé de conclusions remplacerait le procès-verbal de conseil d’école ;
• Le relevé de conclusions de conseil des maîtres serait disponible à l’école, plus de transmission à l’IEN ;
• Une réflexion serait engagée sur une simplification des élections de parents en cas de liste unique ;
• L’aménagement de la scolarité des PS ne serait plus soumis à validation de l’IEN ;
• Un travail avec les municipalités serait engagé afin qu’elles complètent les coordonnées des parents lors de l’inscription et qu’elles gèrent seules les inscriptions aux garderies et cantine ;
• Onde deviendrait une plate-forme unique de travail :
o banque de documents (courriers types, formulaires types…) disponible dans Onde ;
o mise en place de la règle du “dites-le une fois” : toute donnée entrée dans Onde ne pourrait faire l’objet d’une enquête, les services pouvant aller chercher directement les données ;
• En cas de proposition de maintien d’un élève suite à une équipe éducative, l’avis de l’IEN ne serait plus sollicité.

Le ministère s’est dit favorable à la mise en place de ces simplifications et les soumettra aux IEN. Il n’a en revanche pas apporté de réponse sur la demande de suppression d’Affelnet, ni sur l’abrogation du décret relatif aux obligations de service afin que les équipes puissent gérer librement les 108h.

Pour le SNUipp-FSU, la direction d’école ne peut se contenter de groupes de discussions, plus que de travail, les avancées sont impératives. Face à l’absence de volonté politique sur les questions de décharges, de revalorisation, comme d’avancées concrètes pour améliorer le quotidien des directrices et des directeurs, le SNUipp-FSU a :
• Transmis une nouvelle fois au ministère la liste des 15 mesures proposées il y a un an ;
• Envoyé un communiqué de presse ;
• Adressé une demande d’audience auprès du ministre afin de dénoncer l’immobilisme et de proposer des mesures ambitieuses

Il lance une campagne appelant les directeurs et directrices à prioriser les sollicitations et à ne traiter que ce qui est utile au fonctionnement quotidien de l’école. L’avenant au projet d’école, le PPMS en l’absence de toute évolution de structure, la saisie des CSP dans Onde n’en font pas partie. Les tableaux de 108h ne sont pas à retourner aux IEN.

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 5


SNUipp-FSU Nord - Bourse du Travail - 276 Boulevard de l’Usine - 59000 LILLE

03 20 51 29 80 - 03 20 51 32 01 - snu59@snuipp.fr

Suivez nous sur Facebook : SNUipp-FSU Nord
et sur Twitter : SNUIPPFSU59