Retour accueil

Compte rendu de l’audience intersyndicale du 19 septembre

lundi 30 septembre 2019

Les organisations syndicales du Sgen-CFDT, du SE-Unsa, et du SNUipp-FSU étaient reçues en audience ce jeudi 19 septembre.

Compte rendu de l’audience intersyndicale du 19 septembre

Chers collègues,

Les organisations syndicales du Sgen-CFDT, du SE-Unsa, et du SNUipp-FSU étaient reçues en audience ce jeudi 19 septembre. Les points suivants ont été abordés :

Procédure académique de signalement, traitement et suivi des personnels enseignants du 1er degré en difficulté.
Les organisations syndicales se sont étonnées qu’une telle procédure ait été communiquée aux directrices et directeurs du département. En plus de ne pas être claire, celle-ci présente des points qui ne relèvent pas des fonctions du directeur d’école. Les représentants des personnels ont rappelé que les directrices et directeurs n’ont pas dans leurs attributions l’évaluation de leurs collègues. C’est bien l’IEN qui est le supérieur hiérarchique et c’est à lui que revient cette mission.
Après avoir écouté nos arguments, le Directeur Académique a admis que cette procédure n’était pas claire, a compris l’émoi qu’elle pouvait susciter, a accepté d’annuler cette circulaire et s’est engagé à la revoir en profondeur. Il va nous proposer un nouveau projet avant tout envoi dans les écoles.

Ecole inclusive et PIAL
Les organisations syndicales ont fait part des nombreux problèmes rencontrés sur le terrain, des affectations éloignées des lieux de résidence, une mise en place chaotique des PIAL, des contrats d’AESH qui ont été modifiés… Pour l’IA les problèmes devraient se résoudre quand la phase d’installation des PIAL sera achevée. Il estime que la charge de travail des coordonnateurs des PIAL va décroître d’ici quelques semaines.
Un vadémécum pour les gestionnaires, les directeurs et les AESH devrait arriver dans nos écoles avant les vacances de Toussaint. Cela nous permettra d’y voir plus clair et de répondre à certaines de nos questions (qui fait quoi ? qui contacter ? …).
Les PIAL se sont déployés dans le département à compter de cette rentrée scolaire, mais ne sont souvent pas encore vraiment opérationnels. Les AESH sont encore employés sous plusieurs types de contrats : contrats de droit privé, contrats PEC, contrat de droit public.
Il existe deux types de notification, les individuels et les mutualisés. Les PIAL placent en priorité les AESH sur les besoins d’accompagnement individuels.
Les coordonnateurs devraient bénéficier de 12 heures de formation pour les coordonnateurs sur l’année scolaire.
Nous avons demandé et obtenu que les AESH ne suivent pas forcément un élève quand il change d’établissement comme cela semblait être la volonté du ministre. En effet, il est souhaitable dans la plupart des cas que l’AESH soit sur un seul établissement pour faire partie de l’équipe éducative et pour des modalités de fonctionnement plus souples (modifications d’emploi du temps, adaptation en cas de sortie scolaire…). Certains AESH sont plus à l’aise en maternelle, d’autres en lycée… Enfin, leur avis doit aussi être pris en compte. N’hésitez pas à nous contacter si sur le terrain vous constatez des difficultés à vous faire entendre.
Dans la circulaire sur l’école inclusive, on parle de « livret du parcours inclusif » pour les élèves en situation de handicap. Dans notre département le volet adaptation annuelle que nous avions l’habitude de remplir devrait être suffisant. Nous avons cependant demandé que ces feuillets soient simplifiés.

Obligation d’instruction à 3 ans
Cette obligation faite aux familles s’accompagne de certaines contraintes notamment liées à la propreté des enfants et à l’obligation faite aux ATSEM de changer très les élèves.
Le Directeur académique a été attentif à cette problématique et a indiqué être confiant quant aux échanges entre les équipes d’école et les familles. Il a également indiqué son attachement à ce que les élèves ne soient pas accueillis à l’école avec des couches, contrairement à ce qui a pu être dit dans certains secteurs. Nous lui avons demandé de communiquer en direction des municipalités pour que dans les faits les Atsems soient informées que dorénavant le change d’un élève pouvait relever de ses attributions.
Nous vous invitons à mettre ces problématiques à l’ordre du jour du prochain conseil d’école (aménagement des locaux pour changer un enfant, temps de présence des Atsems…)

Accompagnement par les équipes de circonscription des collègues en classe de CP ou CE1
Le directeur académique a pris acte de ce qui nous était remonté du terrain, à savoir une certaine disparité dans les présentations des IEN, dans les modalités d’application. Nous avons obtenu que le Directeur Académique s’adresse aux collègues concernés pour clarifier les choses. Il nous a expliqué que les IEN devaient être dans une démarche d’accompagnement des collègues. En aucun cas il ne s’agit de contrôle de conformité ou d’un pilotage par les résultats aux évaluations nationales. Selon lui il n’est pas question d’exercer des pressions inutiles, voire contreproductives, sur les PE de ces classes. Affaire à suivre ! Il nous a aussi indiqué que ces visites pourraient aussi servir de Rendez-vous de carrière pour les personnels concernés. Ce serait laissé à l’appréciation des IEN.

EMF
Les services des enseignants formateurs ont changé pour certains d’entre eux. Le temps en INSPÉ est réduit en faveur du temps en circonscription.
Le Directeur académique a indiqué que les visites en CP et CE1 étaient coûteuses en temps et que pour épauler certaines circonscriptions, des EMF y avaient été affectés.
Concernant les frais de déplacement que certains ne semblent pas toucher pour certaines missions, le Dasen a invité ces collègues à se tourner vers les IEN des circonscriptions qui ont à leur disposition une enveloppe (certes insuffisante), mais qui ne doit pas écarter certaines missions ou personnels.

Postes profilés
Trois appels à candidatures ont été publiés dernièrement concernant des postes spécialisés. Les organisations syndicales ont rappelé leur opposition à la multiplication des postes à profil. Le Directeur académique a indiqué que cette question sera évoquée lors du groupe de travail mouvement en octobre. L’IA a reconnu qu’il n’y avait pas lieu de profiler ces postes. La seule exigence étant d’avoir le CAPPEI ou le CAPA-SH.

Bien cordialement,

L’Intersyndicale

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 15


SNUipp-FSU Nord - Bourse du Travail - 276 Boulevard de l’Usine - 59000 LILLE

03 20 51 29 80 - 03 20 51 32 01 - snu59@snuipp.fr

Suivez nous sur Facebook : SNUipp-FSU Nord
et sur Twitter : SNUIPPFSU59