Retour accueil

Vous êtes actuellement : RETRAITé-es  / Actu, mauvais coups... 


Déclaration (Douai) en soutien aux personnels des EHPAD

Déclaration de la FGR

mercredi 31 janvier 2018

La Fédération Générale des Retraités de la Fonction Publique avec 8 autres organisations syndicales ou associations de retraités est solidaire de l’action des personnels des EHPAD.

Oui, il peut y avoir avec la dégradation des conditions de travail de la maltraitance institutionnelle comme l’a rappelé Alain Bruneel lors de son intervention à l’Assemblée Nationale ce mercredi.
Il y a aussi les atteintes aux revenus des retraités qui placés en établissements se trouvent confronté à des restes à charge importants.

- Blocage des retraites depuis 2014 et la modeste hausse de 0,8 % en 2017 ne compense par les pertes subies de pouvoir d’achat.

Moyenne pension brute 1376 €, 1728 € pour les hommes et 1050 pour les femmes. A noter la différence. 300 milliards injectés directement dans l’économie du pays et non dans les paradis fiscaux.

- Les diverses réformes amenant une baisse des pensions

- 1993 et la réforme Balladur concernant les retraités du secteur privé avec calcul sur la moyenne des 25 meilleures années au lieu de 10

-2003, réforme Fillon des retraites des fonctionnaires (allongement du nombre d’annuités, décote…)

- 2013, instauration d’une nouvelle taxe de 0,3 % au titre de la CASA (Contribution Additionnelle de Solidarité d’Autonomie) sur les pensions. Où est cet argent ?

- Suppression de la demi-part pour les veufs et veuves par Sarkozy effective totalement en 2014. 2 millions de retraités sont devenus imposables ou ont vu leurs impôts augmenter fortement.

- 2014 Loi ANI fiscalisation de la majoration familiale par Hollande. Là encore augmentation des impôts de 20 % en moyenne. Rappelons que M Macron était alors Ministre des Finances.

- La Loi de finances 2017 impose les petites retraites à la CSG à 6,6 % au lieu de 3,8 %, plus CASA à 0,3 % et CRDS à 0,5 % selon le revenu fiscal de référence. Le plafond pour une personne seule étant fixé à 14 373 €
annuels soit 1200 € mensuels. Une veuve percevant tous revenus confondus 1500 € mensuels s’est vu prélever 100 € au 1er janvier 2017 et subira la hausse de 1,7 % soit 25,50 € de plus. Au total, 1506 € par an soit l’équivalent d’un mois de ressources !!!!! !!!!.

Si elle est en EHPAD avec 2100 € à régler mensuellement au titre de son hébergement son reste à charge a augmenté de la même manière. Elle n’aura aucune compensation au niveau taxe d’habitation puisqu’elle n’en paie pas étant non imposable. Elle ne bénéficie d’aucune aide : APA ou ASPA au
vu de ses revenus.
C’est la situation ubuesque et injuste de 400 000 retraités en France signalée par notre courrier adressé le 28 août à M. le Président de la République.

Cette imposition et augmentation sont justes selon la réponse faite par le cabinet de M le Président de la République le 24 octobre 2017 à M Alain Bruneel. « Il n’y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre »
Retraités de la Fonction Publique, rejoignez-nous pour la défense de votre pouvoir d’achat.
Nous sommes aussi à votre service pour des informations ou questions concernant votre retraite.
La cotisation annuelle pour une adhésion directe est variable entre 19,20 € et 69, 40 € maxi en fonction des revenus.

FGR-FP du Douaisis

SPIP | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0 |

Visiteurs connectés : 1


SNUipp-FSU Nord - Bourse du Travail - 276 Boulevard de l’Usine - 59000 LILLE

03 20 51 29 80 - 03 20 51 32 01 - snu59@snuipp.fr

Suivez nous sur Facebook : SNUipp-FSU Nord
et sur Twitter : SNUIPPFSU59